La différence entre un "snapshot" et une photo artistique

Écoutons ce qu’un géant de la photo en pense! (… Ansel Adams)

1,200 milliards de photos ont été prises en 2017. Est-ce que ce sont tous des photographies artistiques? La réponse est non fort probablement…

Ansel Adams est un photographe très célèbre, spécialement pour ses photos de nature. Une de ses citations les plus connues est: on ne prend pas une photo, on la fait. Cette façon de dire les choses est encore d’actualité aujourd’hui…

Souvent les images faites par un photographe professionnel donnent l’impression d’avoir été captées par hasard. Tous les éléments contenus dans la photo sont naturels ainsi que la lumière. Pourtant, même si on ne modifie pas l’environnement qu’on photographie, on peut prendre un nombre infini de décisions qui vont changer complètement la perception de celui qui regarde la photo: tout parait naturel et spontané, mais le photographe a « fait » sa photo. Toutefois, il est vrai que plus un photographe est expérimenté, plus le processus deviendra naturel et spontané. C’est ça l’expérience.

3 façons de distinguer un « snapshot » d’une photographie artistique.

1- l’arrangement des formes.

Une des premières choses qu’on remarque dans une photographie artistique c’est que les formes contenu dans l’image semble en parfaite harmonie. Est-ce le fruit du hasard? Quelques fois peut-être. Mais dans la plupart des cas, les photographe aguéris varie les angles de la caméra pour faire ressortir ce qu’ils veulent. Ça peut paraître simple ou évident et pourtant ça fait toute la différence entre un snapshot et une photo artistique.

Je vous encourage fortement à porter attention à cette aspect de la photographie. Une fois que vous avez identifié un sujet qui vous intéresse, déplaçez-vous et regardez dans le viseur. Prenez le temps de trouver le bon angle de prise de vue, approchez-vous de votre sujet. On ne peut pas déplacer les montagnes, mais on peut choisir notre point de vue!

Il faut aussi se rappeler qu’en photographie, et dans la vie, il n’y a pas de formes sans lumière. Cet aspect est donc à considérer lorsqu’on « fabrique » ses images.

2- L’anticipation du moment.

Souvent on regarde une photographie professionnelle et on à l’impression que le photographe était à la bonne place, au bon moment, par hasard….pas toujours! Souvent les photos très puissantes sont le fruit d’une forme d’anticipation.

Un des exemples les plus évident se situe dans la photographie sportive. Les photographes d’expérience connaissent très bien le sport qu’ils photographient. Ils utilisent cette connaissance du jeu pour anticiper les moments qui feront des photos magnifiques. Ils suivent littéralement le déplacement des athlètes sans regarder dans le viseur pour ensuite prendre la photo au bon moment. Essayez de faire de même avec les sujets que vous photographiez, choisir le bon moment fait toute la différence!

Un autre exemple est dans la photographie de paysage. Avec de l’expérience on est capable de dire qu’un panorama sera à son meilleur à une période de la journée. Cette période n’est pas toujours le matin ou le soir, ça peut varier selon la vision du photographe.

3- Le choix de l’objectif.

Si vous débutez en photographie, savoir quel est le bon objectif à utiliser pour photographier une scène est pas toujours évident. On a du mal à comprendre quel sera l’impact du choix de l’objectif sur le résultat final.

Si vous voulez créer un équilibre entre flou et netteté, optez pour un objectif 100mm et plus. À l’inverse, si vous recherchez une image avec un maximum de netteté, autant à « l’infini » qu’en avant-plan, prenez votre photo avec un objectif 35mm et moins. Évidemment l’effet de flou va varier en fonction de l’ouverture que vous sélectionnez mais il est plus accentué avec les objectifs 100mm et plus!

Par ailleurs, l’arrangement des formes dans le cadre varie en fonction des objectifs que vous choisissez. Pour bien se rendre compte de ce phénomène, photographiez la même scène (avec le même cadrage) en utilisant différentes valeurs focales: 35mm, 50mm, 100mm, 300mm…  Vous allez devoir vous déplacer pour obtenir le même cadrage. Comparez ensuite les résultats sur votre ordinateur. Vous allez constater que la perception de la même scène va changer en fonction de votre focale. C’est un bon exercice à faire pour développer votre « oeil du photographe »

Les photographes expérimentés sont bien au fait de cette réalité et ils choisissent leurs objectifs en fonction du résultat souhaité. Le choix de l’objectif peut paraitre subtil mais il contribue à faire la différence entre un « snapshot » et une photo artistique!

Bruno Larue – Un Soir d’été – Reproduction interdite – 2018- Pour voir mon Portfolio

SI CET ARTICLE VOUS A PLU JE VOUS INVITE À LE COMMENTER! ET SI LE COEUR VOUS EN DIT, COMMENTEZ EN PARTAGEANT VOTRE PLUS GRAND DÉFI EN PHOTOGRAPHIE. ÇA ME FERA GRAND PLAISIR DE VOUS LIRE ET ÇA M’AIDERA À ÉCRIRE DES ARTICLES QUI RÉPONDENT À VOS QUESTIONS!

Je me présente

Bonjour, je vous souhaite la bienvenue sur mon blog! Je m’appelle Bruno Larue, et je suis artiste photographe. Ma passion pour la photo grandi avec les années, je me considère comme un éternel étudiant. J’adore vous partager mes découvertes par le biais de mon blog. Profitez-bien de votre visite et n’hésitez pas à m’écrire si vous avez des questions! Bruno Larue

Améliorer vos photos

En vous inscrivant à ma liste d’envoi, vous recevrez une série de vidéos gratuites pour vous aider à améliorer vos photos en 6 grandes étapes, ainsi que d’autres contenus gratuits régulièrement (articles de blog, vidéos tutoriels, entrevues…).

POUR OBTENIR GRATUITEMENT MES 4 VIDÉOS (et un "eBook"), INSCRIVEZ VOTRE PRÉNOM ET VOTRE COURRIEL

Suivez-moi sur Facebook
Facebook Pagelike Widget